Mots en liberté

Mots en liberté

Articles de presse


Vidici parle de poésie !

Poète avant tout, Michel BURAUD paraît dans VIDICI

le magazine de notre vie d'ici.

 

 

buraud vidici017.jpgburaud vidici018.jpg


03/10/2013


Sud-Ouest le 14 mai 2013

Publié le 14/05/2013 à 06h00
Par
coraline Bertrand

 

0

« On se réunit pour lire, écrire, conseiller et éditer »

Depuis septembre 2012, Mots en liberté rassemble des passionnés de livres.

 

Président de Mots en liberté, Gérard Prost présente le recueil édité par l’association en 2012. (photo c. B.)

 

Ils ont une passion commune : la littérature. Et si tous n’écrivent pas, chacun aime lire et écouter les textes des autres. Parmi la quinzaine de membres de l’association Mots en liberté (créée en septembre dernier), plusieurs faisaient déjà partie du club Poésie 17.

Comme Gérard Prost, son président : « On a fondé Mots en liberté pour partager notre goût de la littérature et notre envie d’écrire. Car, souvent, il n’est pas facile de se lancer dans la rédaction d’un roman ou d’un poème. En discuter, écouter des conseils, se faire relire… Tout cela aide à construire son récit ».

Ancien militaire à la retraite, Gérard Prost autoédite ses ouvrages et a déjà publié deux romans, un recueil de nouvelles et un recueil de poésie. Il insiste : « il n’y a pas de niveau requis pour adhérer au club. Il ne s’agit pas de se retrouver entre élites ou agrégés mais d’échanger, d’être ouvert à la discussion et éventuellement à la critique. Tout le monde n’écrit pas, certains se contentent de venir pour écouter et s’évader un peu ».

S’adresser aux jeunes

L’association, qui compte essentiellement des retraités, souhaite créer un lien intergénérationnel à travers l’écriture et a notamment pour projet de lancer des concours de poésie avec les scolaires. Divisée en trois sections - lecture, écriture et spectacle - Mots en liberté prépare un spectacle de théâtre autour de Jacques Brel et participe à des événements comme le Printemps des poètes.

L’association se réunit tous les samedis, du 1er septembre au 30 juin à la Maison des associations. Les membres alternent ateliers de lecture et d’écriture. Ces derniers étant animés par l’écrivain David Max Benoliel, lauréat du Prix du roman de plage.

Chaque année, un recueil

Chaque année, l’association publiera un recueil de textes de ses membres, sélectionnés en comité de lecture. Le premier est paru fin 2012, afin de promouvoir les auteurs locaux. Enfin, Mots en liberté se laisse la possibilité d’entrer en contact avec d’autres clubs, pour organiser des concours d’écriture. Rien de tel qu’un peu d’émulation pour stimuler la créativité.

Mots en liberté : 51, rue Pierre-Dugua. Réunion hebdomadaire, le samedi, à l’espace Pelletan, rue Paul-Doumer, de 16 h à 18 h. Plus de renseignements au numéro suivant : 09 65 31 57 50 ou par mail à l’adresse suivante : motsenliberte@orange.fr. Plus de renseignements aussi sur le blog : http://motsenliberte.blog4ever.com.


16/05/2013