Mots en liberté

Mots en liberté

David Max Benoliel

Présentation de l'auteur

 

IMGP7289.4 600 dpp.jpg

 

 

BIOGRAPHIE

 

David Max Benoliel est né à Casablanca, au Maroc, en 1934. Son origine familiale est double ;  par son père, commerçants juifs de Gibraltar, citoyens britanniques ; par sa mère, les Martinez, maraîchers espagnols catholiques de la région du Levante.

Les deux familles s’installent au Maroc : les Benoliel en 1897, les Martinez en 1917. David Max y fera toutes ses études dans le cadre de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur dispensé sous l’égide de la France. Il s’inscrira au Barreau en 1956 et s’installe à Agadir où il échappe aux destructions causées par le séisme de 1960 qui tue la moitié de la population. Il décidera à quitter le pays où il est né ainsi que son épouse, en 1965 après la marocanisation totale du système judiciaire, pour s’installer dans le pays dont il a reçu la culture, la France.

Naturalisé en 1971 ainsi que son épouse et son fils âgé d’un an, il retrouvera une situation au Barreau d’Aix-en-Provence en 1973, ville où se déroulera sa carrière. Il est admis à la retraite et à  l’honorariat en 2001, et s’installe dans la région de Royan en 2003, aspirant depuis longtemps à vivre au bord de l’Atlantique auprès duquel il a passé sa jeunesse.

Bien qu’écrivant depuis longtemps – nouvelles, conférences, études diverses, tentatives de roman – ce sera seulement à la retraite qu’il aura le temps de se mettre à la recherche d’un éditeur, car la profession d’avocat est des plus chronophages. Ce n’est qu’après avoir publié quatre ouvrages qu’il fera la rencontre des Editions Ex æquo, www.editions-exaequo.fr dont la fondatrice et animatrice est Mme Laurence Schwalm. Celle-ci publiera un premier roman, « Le voyage d’hiver » en 2010.

Ses publications chez Ex æquo sont à ce jour au nombre de dix. Une onzième est en cours de mise en page.

 

David Max Benoliel              5 rue des Orchidées – 17640 VAUX-sur-MER

dmbenoliel.ex@yahoo.com                                                                                         06 26 18 61 29 – 05 46 23 88 53  

 

 

Editions Ex æquo (www.editions-exaequo.fr)

 

Le Voyage d’Hiver – 2010 – Roman (320 pages – 23 €)

         Sélection pour le Prix Kronos 2011

 

Le Jeu des Assassins – 2011 – Thriller (290 pages – 22 €)

         Prix du Salon du Livre de Royan (juin 2012)

 

La Mort en Héritage – 2012 – Thriller (330 pages – 24 €)

 

Jusqu’à ce que l’Amour nous sépare – 2012 – Roman (262 pages – 21 €)

 

Mauvais Sang – 2013 – Thriller (263 pages – 21 €)

 

Chien Noir – 2013 – Roman (114 pages – 12 €)

         Présélection pour le Prix de l’Estuaire 2015

         Sélection 2016 du Prix Littéraire International Indépendant (Turin)

 

Eliza – 2013 – Roman policier miniature (24 pages – 4 €)

 

Les Herbes Folles de l’été – 2013 – Roman réédition (216 pages – 18 €)

 

Duo Infernal – 2013 – Roman sentimental miniature (22 pages – 4 €)

 

Sur la Vénus d’Ille – 2013 – Essai littéraire – (82 pages- 9 €)

 

Une Fleur sous la Mer - 2014 – Thriller (296 pages – 23 €)

 

Faux silence, vrais meurtres – 2014 – Policier (101 pages – 10  €)

 

Dunyazadé ou la véritable histoire de Shéhérazade – 2015 - Roman miniature (35 pages 4 €)

 

Figaro est mort ! – 2015 – policier (230 pages – 18 €)

Sélection pour le prix « La Plume de Cristal », manifestation littéraire du Festival du film Policier de Liège 2016

 

Parfum de meurtre à Pontaillac – 2016 – policier – (175 pages – 16 €)

 

Les fleurs de l’automne – 2016 – roman -  sélection pour le Prix Littéraire International Indépendant – 2016 – (270 pages – 21 €)

 

Mercure Rouge – 2017 – Thriller politique – (377 pages 24 €)

 

N.B. : Ces ouvrages sont épuisés chez l’éditeur. Quelques exemplaires sont disponibles chez l’auteur.

 

L’Arlésienne Edition

 

Pères – (nouvelles sur le thème de la paternité) 2017

         Edition numérique – édition papier en cours

 

Lettres d’un conquistador – nouvelle historique

         Edition numérique

 

En cours :

 

Lyona Fitzwilliams : roman historique (Opération Overlord juin 1944)

 

Pluie de printemps sur l’oued Draa : roman tendre et optimiste

 

Mademoiselle Rose est morte : roman non policier autour d’une liaison amoureuse et un meurtre.

 

En projet :

 

Tsarbomba : thriller politique

 

L’Emeraude de Cléopâtre ou Les Incendiaires : roman « policier » ; aventures du Tribun Primus Metellus Faber, « détective » à Rome en 64 (sous Néron)

 

Justice  (histoire de la jeune sœur de la Justine de Sade)

 



16/04/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres