Mots en liberté

Mots en liberté

La petite histoire de Colette LAURENT

Midi et la porte

  

– Allo !

– Bonjour, je m’appelle Brigitte. Je suis chargé d’une enquête par la mairie auprès des habitants du bourg. Pouvez-vous m’accorder quelques instants pour répondre à mes questions ?

– Je suis un peu pressée, mais je vous écoute.

– Voilà. Comme je vous le disais, la mairie enquête sur les midi de chacun et j’aimerais connaître le vôtre.

– Mon midi, quel midi ?

– Celui que vous voyez à votre porte.

– À ma porte ? Je n’ai rien à ma porte !

– Mais si, regardez bien, vous avez forcément un midi.

– Écoutez, j’habite ici depuis plus de vingt ans, je connais ma porte par cœur et je n’y ai jamais rien vu de spécial.

– C’est parce que vous avez mal regardé. Tout le monde voit un midi à sa porte.

– Eh bien, pas moi ! j’ai un chat, un chien, un poisson rouge et c’est tout. De plus, ma porte s’ouvre sur l’ouest et non sur le midi. Et puis, qu’appelez-vous un « midi » ?

– Midi, c’est midi, chacun a le sien, vous seule pouvez le voir.

– Je regrette de vous contredire, mais je vous répète que je n’ai aucun midi.

– Alors ce n’est pas normal, il vous en faut un obligatoirement. Afin de vous mettre en règle, je vais vous envoyer une liste des midis les plus courants, vous en choisirez un à votre goût. Y sera joint un formulaire que vous remplirez et me retournerez impérativement sous les quinze jours faute de quoi nous nous verrions dans l’obligation de vous en attribuer un d’office auquel vous devrez dorénavant vous conformer. Votre adresse est bien...

– Cela suffit ! Allez au diable, vous me faites perdre mon temps, la plaisanterie a assez duré... Bonsoir !

 Clic !

 « Non, mais ils ne savent plus quoi inventer... C’est qu’ils finiraient par me faire perdre le nord avec leur histoire de midi ! »

 

 Colette LAURENT 



07/04/2013

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres